Kisangani : Affaire pendante au tribunal de commerce, la Bralima est traduite en justice par un musicien boyomais

Redaction Par Redaction 100 Views

 

Rien ne va entre FUNDI Gabriel surnommé Emy Black et la Brasserie Limonaderie et Malterie. L’artiste musicien traduit en justice la société Bralima qu’il accuse d’avoir utilisé abusivement son image dans un spot publicitaire sans son accord. Il a été désagréablement surpris de suivre comme tout le monde ce spot être joué dans des débits de boissons à Kisangani.

L’audience introductive de cette affaire au tribunal de commerce de kisangani où le juge est officiellement saisi a eu lieu ce lundi 29 mai 2023 en présence de toutes les deux parties en conflit.

Selon Maître John OTSHUDI, Avocat conseil de l’artiste musicien explique que son client s’est vu prejudicier par l’acte de cette société brassicole et insiste sur l’application de l’État de droit afin que l’artiste soit remis dans ses droits.

Comme l’artiste ne vit que de son œuvre, Maître John OTSHUDI invite les sociétés et entreprises de la place à toujours signer des contrats avant toute utilisation d’images des artistes.

En guise de solidarité avec leur collègue , FUNDI Gabriel surnommé Emy black est accompagné dans cette affaire judiciaire par d’autres artistes musiciens boyomais. Signalons que la prochaine audience est fixée pour le 12 juin 2023 toujours au tribunal de commerce de Kisangani.

TMK

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *