Unikis : Homme de sciences et de culture, le professeur Raymond OHIDI On’Omoy décède à Bujumbura

Redaction Par Redaction 135 Views

Unikis : Homme de science et de culture, le professeur Raymond OHIDI On’Omoy décède à Bujumbura.

C’est dans la soirée de mercredi 24 mai 2023 que la nouvelle sonne comme un glas. Le professeur Raymond OHIDI On’Omoy de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Kisangani n’est plus. Il a rendu l’âme à Bujumbura au Burundi où il était transféré pour des soins.
A Kisangani, en attendant les programmes du rapatriement du corps ainsi que des obsèques, le deuil est organisé en la résidence du défunt sise Bloc Mambiza numéro 107 dans la commune MANGOBO à Kisangani.

Professeur Raymond OHIDI On’Omoy fut un éducateur infatigable. Avant l’enseignement supérieur et universitaire, l’illustre disparu a beaucoup œuvré au sein du Complexe Éducatif Likunde avant d’être préfet des études du COSBA, Complexe Scolaire BAHOYA, une école conventionnée de la 5eme CELPA. Il a été aussi enseignant de français dans quelques établissements scolaires dont l’institut de Mangobo.
Après avoir obtenu son diplôme de docteur à thèse en langues et civilisations africaines, feu Raymond OHIDI On’Omoy va enseigner dans plusieurs établissements de l’enseignement supérieur et universitaire de la province de la Tshopo et des provinces voisines notamment dans la Tshuapa où il était directeur général de l’ISP Djolu.
A la création de l’université pentecôtiste de Kisangani, la communauté de la 5eme CELPA va encore lui confier le poste du recteur.
Il faut rappeler que dans les années 1990, feu professeur Raymond OHIDI On’Omoy a été très engagé dans la promotion du football féminin à Kisangani avec un club dénommé Nous les jeunes dans la commune MANGOBO.
Sur le plan culturel, le décès du professeur Raymond OHIDI On’Omoy est une grande perte pour le CEREDAF, centre de recherche en danses et cultures africaines, une structure qui fait la promotion des danses et valeurs traditionnelles dans la province de la Tshopo en particulier et en République Démocratique du Congo en général. Il faut dire que feu Professeur Raymond OHIDI On’Omoy a été jusqu’à sa mort membre du comité scientifique du célèbre CEREDAF aux côtés de son collègue, le professeur Rémy LISINGO qui reste inconsolable à la suite de cette perte.

Rappelons que c’est après avoir obtenu son diplôme d’État que feu Professeur Raymond OHIDI On’Omoy avait quitté son Katakokombe natal( province du Sankuru) pour venir poursuivre les études universitaires à Kisangani. Il laisse une veuve et sept orphelins.
Nous y reviendrons avec forces détails lors des obsèques.

Rédaction

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *