Bas-Uele : Rencontre des vérités sur l’exécution du PDL 145 T par le PNUD à Kinshasa

Redaction Par Redaction 99 Views

 

Fini des spéculations autour de l’exécution des travaux du PDL 145T dans la province de Bas-Uele.
« Je suis conscient que nous vous avons mis dans le feu, et nous devons vous en sortir  » c’est en ces termes que le Représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement en RDC Damien MAMA a ouvert les échanges avec le gouverneur de province le professeur Jean Robert NZANZA Bombiti jeudi 15 juin 2023.

Dans la délégation qui accompagne l’autorité provinciale, il y a le chef de la chefferie Zune représentant des têtes couronnées du Bas-Uélé, le président de la société civile forces vives Jean-Marie EPEKANA Alabi et les ministres provinciaux présents à Kinshasa.
A cette occasion, le N°1 du PNUD dans notre pays a certifié que le projet PDL 145T sera bel et bien exécuté et cela dans un avenir très proche.
Conscient du retard enregistré pour le début d’exécution de ce programme qui tient à coeur le Président de la république, Félix Antoine TSHISEKEDI Tshilombo pour le réel développement de la province du Bas-Uélé, le Représentant resident de l’organisme onusien de développement prend l’engagement de se dépasser pour rattraper le temps. Parce que, le retard enregistré dans le Bas-Uélé n’était que d’ordre organisationnel, a fait d’avoir le Représentant Resident du Pnud au gouverneur de province le professeur Jean Robert NZANZA Bombiti

Des attentes et assurances concrètes

Au terme de ces entretiens, il y a de quoi calmer certains esprits surchauffés avec raison la semaine dernière à Kinshasa, à Buta tout comme dans les territoires.
Le gouverneur de province, professeur Jean Robert NZANZA BOMBITI se dit ravi des assurances faites par le Représentant Resident du PNUD en RD Congo. “le Bas-Uélé est presque la dernière province qui attend impatiement l’exécution du PDL 145 T”, réagit ainsi le Gouverneur Jean Robert NZANZA BOMBITI. Ce dernier émet le vœu de voir le début effectif des travaux dans sa province.
Au cours de ces échanges, des fermes volontés ont été exprimées pour garantir une gouvernance transparente de l’argent prévu pour l’exécution des travaux de PDL 145 T dans la province du Bas-Uélé. Le PNUD a déjà reçu le fond nécessaire et rien alors aucune somme ne sera détournée” rassure Damien MAMA, son représentant resident en RDC.
Plusieurs autres questions sont posées par les membres de la délégation qui accompagne le chef de l’exécutif provincial du Bas-Uélé. Il s’agit entre autres sur les appels d’offre lancés par le PNUD auxquels aucune entreprise locale n’a été sélectionnée. Sur cette question, le responsable du PNUD dans la province du Bas-Uélé soulève la conformité aux exigences des critères de passation des marches publics. Selon lui, la plupar des entreprises locales n’arrivent pas à prouver leurs réalisations par le passé.
Au sujet du recrutement des ressources humaines, compte ténu des difficultés liées à la qualité de connexion Internet, le représentant resident du PNUD en RDC promet de revoir le mode de recrutement pour accorder plus de chances aux coins qui n’arrivent pas à competir en ligne. C’est la volonté de cette organisation onusienne de développement, consciente du grand plaidoyer mené par le gouverneur NZANZA Bombiti et sa suite, d’accorder le maximum des chances à tout le monde qui mérite de travailler dans PDL 145 T dans le Bas-Uélé.
La délégation a attiré l’attention du PNUD sur d’autres questions si importantes. Le cas de manque de communication, du respect de la loi dans le stockage des produits dangereux, l’achat des matériels et matériaux de construction localement.
Il convient de rappeler que la 1ere étape des travaux du PDL 145T dans la province du Bas-Uélé sera concentrée essentiellement à la construction des centres de santé, des écoles et des bâtiments de l’administration publique.
Après près d’une heure et demie de ces fructueux échanges, les parties se sont fixés rendez-vous dans les tout prochains jour dans la province du Bas-Uélé.

Rédaction

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *