Kisangani/pénurie du carburant: Madeleine Nikomba ordonne aux stations de réouvrir.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 174 Views

La ville de Kisangani s’est réveillée ce mardi 21 novembre 2023 sous un climat de revendication des motards.
Ces derniers ont manifesté contre la rareté du carburant.
Les stations services n’ont pas ouverts, seuls quelques revendeurs communément appelés Khadafi vendaient de l’essence au prix de leur choix. Le prix variait de 8.000 à 10.000 FC alors que le prix à la pompe est de 4.000 FC.
Conséquence le prix de la course est passé du simple au double.
Saisie de la situation, la gouverneure de province est descendue dans certaines stations de la ville pour se rendre compte de la situation.

Sur le champ, elle a ordonné aux stations ayant de stock d’ouvrir, cela à la satisfaction des motards qui étaient dans sa suite.
Un des sujets soudanais a été mis aux arrêts pour refus d’obtempérer à l’ordre de l’autorité.
Notons que depuis un moment là spéculation du prix du carburant dans la ville de Kisangani est devenue monnaie courante.
Les stations services créent délibérément la rareté de produits pétroliers préférant le vendre aux revendeurs à un prix élevé que le prix officiel.
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *