Kisangani/Politique: Bolengetenge confirme l’arrivée ce lundi 20 novembre 2023 de Moise Katumbi à Kisangani.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 161 Views

C’est confirmé, le candidat numéro 3 à la présidentielle 2023, arrive ce lundi 20 novembre ici à Kisangani, chef lieu de la province de la Tshopo.
Moïse Katumbi Chapwe vient lancer sa campagne électorale.
La confirmation est de Dieudonné Bolengetenge Balea, secrétaire général du parti politique ensemble pour la République.
Confirmation faite ce samedi 18 novembre 2023 au cours du point de presse tenu au siège de ce parti.
Aussitôt arrivé, le chairman Moïse Katumbi va s’adresser à la population de la Tshopo à travers celle de Kisangani à la place de la grande poste.
A l’occasion, il va présenter l’offre politique de l’ensemble pour la République intitulé alternative 2024, pour un Congo unie, solidaire et démocratique.
A ce sujet, le secrétaire général de l’ensemble pour la République demande à la population de la ville de Kisangani de réserver un accueil fraternel et digne de son nom au candidat Moise Katumbi, qui fait honneur à la ville de Kisangani, devenu la capitale de son parti.
Une ville qui accueille des grands événements de son parti. Ici, Dieudonné Bolengetenge fait allusion à un autre grand événement de ce parti qui s’est déroulé à Kisangani, à savoir la sortie officielle de l’ensemble en décembre 2021.
Durant son séjour à Kisangani, le souci du candidat numéro 3 est de visiter tous les 7 territoires de la Tshopo mais faute d’absence de pistes d’atterrissage dans ces entités, il pourra visiter au moins un territoire , déclare Dieudonné Bolengetenge.
Ce qui est certain, à partir de Kisangani, le candidat président de la République Moise Katumbi va visiter les provinces de l’ex grande Orientale.
Le candidat de l’ensemble pour la République à la présidentielle va clôturer sa campagne à Lubumbashi dans le grand Katanga, précise le secrétaire général de ce parti.
Au sujet de l’attitude à adopter le jour des élections, le secrétaire général de l’ensemble pour la République appelle la population à la vigilance, à la surveillance des élections de peur de connaître ce que le pays a connu aux élections de 2018.
On nous a dupé une fois mais cela ne doit plus se répéter a martelé Dieudonné Bolengetenge. Je suis convaincu que cela ne pourra plus arriver au regard des mécanismes pris par l’église catholique et l’église du Christ au Congo qui, chacune va mettre au moins un observateur dans chaque bureau de vote.
Et si par mégarde on nous volait notre élection comme en 2018, nous allons usés de toutes les armes démocratiques pour la récupérer, poursuit le secrétaire de l’ensemble pour la République. Il est temps que les incapables cèdent la place!, lâche ce haut cadre de ce parti.
Au sujet des pourparlers qui se tiennent en Afrique du Sud sur la désignation d’un candidat unique de l’opposition où son parti est représenté par deux émissaires dont Olivier Kamitatu, le secrétaire particulier du président Moïse Katumbi, ensemble pour la République, attend impatiemment que le nom de cet oiseau rare soit dévoilé.
A propos des arrestations de Salomon Idi mieux connu sous le nom de Salomon SK Della et de Daniel Safou mais surtout de l’assassinat de Chérubin Okende Senga, le secrétaire général de l’ensemble pour la République considère cela de persécution pour son parti.
Pour honorer la mémoire et la lutte de ces hauts cadres, ensemble pour la République a pris l’engagement de participer à ce processus électoral malgré ses infirmités, a précisé le secrétaire général de ce parti et qui menace de présenter la facture de dépense qui sont engagées par son parti aux organisateurs au cas où ces élections n’auront pas. lieu comme pense une certaine opinion.
Laurent Kangisa

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *