Tshopo/politique: La conférence des présidents des communautés de base de la Tshopo soumet un cahier de charge au chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 235 Views

La conférence de président des communautés de base de la Tshopo CPCB- Tsho plaide pour une représentativité valable de la Tshopo au sein des institutions nationales et la réhabilitation de ses infrastructures socio de base.
Cette structure dans laquelle se retrouve les délégués des communautés de 7 territoires de la province de la Tshopo et de la ville de Kisangani vient de soumettre au chef de l’Etat réélu un cahier de charge reprenant les attentes en terme de besoins des populations de cet espace.
Ces besoins sont entre autres l’asphaltage de la route nationale numéro 4 , Kisangani – Ituri, la réhabilitation de la route Kisangani-Ubundu dont le prolongement sur le fleuve Congo, relie la Tshopo à la province sœur du Maniema, sans oublier la voirie urbaine de Kisangani, la construction d’une centrale photovoltaïque et des nouvelles centrales hydroélectriques à wanie-Rukula mais aussi d’accélérer les travaux de finissage et l’inauguration de l’aéroport de Bangboka.
La CPCB- Tsho, plaide aussi pour la réhabilitation des usines qui ont fait la fierté de la Tshopo notamment la Sotexki, la Sorgerie et la sucrerie de Lotokila.
Mais également construire la cimenterie de la Maiko vers Wanie-Rukula.
La conférence des présidents des communautés de base de la Tshopo n’a pas oublié Lubunga. Elle demande le rétablissement effectif de la paix durable dans cette commune et la réinsertion des déplacés, victimes des affrontements de conflit intercommunautaires entre Mbole et Lengola.
Sur le plan politique, cette structure demande au chef de l’Etat de tenir compte du nombre des députés élus nationaux de la Tshopo qui sont tous de l’Union sacrée de la nation dont 3 de sa famille politique , l’Udps. Aussi, elle rappelle au chef, la contribution de la Tshopo aux côtés des autres provinces de l’espace grande Orientale au paiement de la caution de sa candidature à la présidence.
Laurent Kangisa

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *