Urgent Santé : Le gouverneur NZANZA declare l’épidémie de rougeole au Bas-Uele

Redaction Par Redaction 123 Views

Le Gouverneur de la province du Bas – Uélé, le Professeur Nzanza Bombiti Jean Robert vient de déclarer l’épidémie de rougeole dans la province du Bas – Uélé avec comme épicentre la zone de santé de Monga. Cette annonce a été faite dans un communiqué rendu public ce samedi 24 juin 2023, portant la signature du Gouverneur de province, et lu par le ministre provincial de la santé du Bas – Uélé.

 

 


Selon ce communiqué, depuis le début de l’année 2023, la province du Bas – Uélé a enregistré 357 cas suspects de rougeole et 12 décès repartis dans les 11 zones de santé qu’elle compte. Cependant, la zone de santé la plus touchée est celle de Monga avec 254 cas et 11 décès. Des échantillons ont été prélevés et envoyés pour analyse au laboratoire national de recherches biomédicales de Kinshasa. Sur 11 échantillons analysés, précise le communiqué, trois se sont révélés positifs à la rougeole. C’est sur base de ces résultats de confirmation du laboratoire susmentionné que le Gouverneur a déclaré l’épidémie de rougeole dans la province du Bas – Uélé.
Le communiqué appelle toute la population au calme et à ne pas céder à la panique ni à la désinformation, et à ne suivre que les conseils du comité provincial multisectoriel de riposte.
Le Gouverneur de province, à travers ce communiqué, invite toute personne présentant la fièvre avec éruption cutanée généralisée à se présenter dans une formation la plus proche, en vue d’une prise en charge médicale précoce et appropriée.
Le communiqué précise que la santé de la mère, du nouveau né et de l’enfant représente actuellement une préoccupation de première importance et une priorité dans les programmes de tous les gouvernements du monde, dont celui de la République Démocratique du Congo, et même celui de la Province du Bas – Uélé.

La rougeole est une maladie virale très contagieuse et très meurtrière qui affecte tous les membres de la communauté et surtout les enfants de moins de cinq ans. Cette maladie se transmet par la voie aérienne à travers les gouttelettes respiratoires lors de la toux et de l’éternuement des personnes infectées. Elle demeure encore une cause importante de décès du jeune enfant suite aux complications dont les principales sont la pneumonie, la diarrhée et la malnutrition.
Selon le communiqué, la vaccination demeurant la mesure la plus efficace pouvant mettre fin à l’épidémie de la rougeole dans la contrée, l’équipe provinciale de riposte est déjà à pied d’œuvre sous la coordination du Gouvernement provincial avec ses partenaires techniques et financiers pour organiser la riposte afin de contenir rapidement l’épidémie.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *