Bas-Uele : Réhabilitation de l’axe Buta-Banalia, nouvelle descente et nouvelle déception du gouverneur NZANZA

Redaction Par Redaction 103 Views

 

L’état d’avancement des travaux de réhabilitation de la route nationale numéro 4 tronçon Buta-Banalia par l’Office des routes préoccupe le gouverneur du Bas-Uélé qui reste très attentif aux cris de détresse des usagers du tronçon routier Buta-Banalia.

S’inscrivant dans la vision du chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI Tshilombo et en sa qualité du représentant personnel de ce dernier dans la province, le professeur Jean-Robert NZANZA Bombiti à la tête d’une forte délégation composée des membres du comité provincial de sécurité, des députés et ministres provinciaux visite le chantier où s’effectuent les travaux de réhabilitation. Sur le terrain, c’est une autre réalité ; les travaux avancent à pas de tortue. Après trois mois du lancement, des travaux ont atteint seulement 24km . Interrogé quant à ce, le directeur provincial de l’Office des routes Bas-Uélé Ingénieur Jean-Louis Puambi présente à l’autorité provinciale les difficultés auxquelles ils font face tout en formulant quelques propositions :
 » Nous sommes butés aux problèmes des engins en état de vétusté qui tombent à tout moment en panne. Autre problème, c’est la saison des pluies qui ne nous permet pas d’avancer normalement.
Ainsi , nous demandons au Foner de libérer le deuxième acompte du budget prévu pour nous permettre à surmonter ces défis« .

 

Un chauffeur de véhicule trouvé sur le lieu en provenance de Kisangani explique les difficultés qu’ils éprouvent pour atteindre BUTA:
Nous avons conduit notre véhicule de Kisangani à Kole pendant un jour et demi pour une distance de 208 km. Chose étonnante, de Kole à 28km de la ville de BUTA, nous venons de totaliser avec notre véhicule une semaine et 4 jours. Il nous reste encore 28km je sais pas le jour où nous allons atteindre BUTA. Nous recommandons aussi aux autorités de veiller sur les travaux de réhabilitation de ce tronçon »

Témoin de la situation qu’endurent les passants dans cette route d’intérêt national, le député provincial MODOGO livre ses impressions dans le cadre de plaidoyer pour espérer sauver la situation:
 » Tout en prenant en compte les difficultés évoquées, nous plaidons pour qu’on disponibilise les moyens à l’Office des routes pour espérer à un avancement correct de ces travaux.pour le chantier Buta-Kole. Avec une seule niveleuse rien que ça sur la route pas d’autres engins, comment ils vont atteindre l’objectif à temps ? Tous les autres engins sont en panne . Donc, la volonté de travailler y est mais les moyens et les engins manquent. »

Il faut rappeler que le 11 avril dernier, lors d’une descente du gouverneur NZANZA sur le même axe routier, les travaux étaient au point kilométrique 9.

La présente visite du chef de l’exécutif provincial vise à pousser les ingénieurs de l’officier des routes à appuyer sur l’accélérateur. Car, la population du Bas-Uele souffre des conséquences du mauvais état de la route.

Rédaction

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *