Élection: Tshopo: la bataille s’annonce rude entre les élus de 2018 et les partisans de la campagne zéro élu réélu.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 263 Views

C’est du moins l’une des leçons à retenir de la période de dépôt des candidatures qui vient de s’écouler.
Malgré la campagne menée contre leur reelection aux élections de décembre 2023.
Les élus de 2018 tout au long de la période de dépôt de candidature, ils ont réussi à drainer du monde. La foule sous le soleil ardent de Kisangani les accompagnait scandant des chants de soutien ou de victoire aux prochaines élections. Une façon pour ces élus de lancer le message aux initiateurs de la campagne zéro élu réélu, comme quoi, ils ont encore du poids politique. La semaine qui vient de s’écouler deux députés provinciaux ont réussi à mobiliser plus de mille personnes, chacun dans son activité.
Le coordonnateur de la campagne zéro pour élu réélu trouve de normale l’attitude de la population.
¶ Nous avons une population qui vit dans la précarité et l’extrême pauvreté,. Face à 5000fc, je ne vois pas celui qui peux décliner l’offre, mais je vous promets que les choses vont changer d’ici l’élection de décembre. Nous allons accélérés la sensibilisation , qui se fera de porte à porte et la tenue de tribunes d’expression populaire dans les quartiers de la ville. Loin de nous l’idée de faire la contre propagande d’un candidat mais notre souci est de renouveler la classe politique car l’actuelle a faillit à ses missions. Je vous informe que les coordinations de la campagne Sont déjà implantées dans 9 provinces mais l’objectif est de couvrir l’ensemble du pays. ¶ a indiqué maître Christian KAMBI.
Avoir une législature constituée uniquement des nouvelles figures, c’est l’objectif de la campagne zéro élu réélu mais de l’avis de beaucoup d’observateurs, 20% des élus de 2018 reviendrons aux affaires.
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *