En colère contre la lenteur de l’exécution du PDL 145, la jeunesse du Bas-uélé en marche de protestation mardi prochain

Redaction Par Redaction 105 Views

 

Le Conseil Provincial de la Jeunesse, CPJ BAS-UÉLÉ organise une marche de protestation contre le retard d’exécution du PDL 145 T par le PNUD, Programme de Nations Unies pour le Développement, dans la province du Bas – Uélé. Cette structure d’encadrement de la jeunesse a livré son intention dans une lettre adressée en date du 7 juin 2023 au Maire de la ville de Buta. Dans cette correspondance, le CPJ BAS-UÉLÉ estime que la lenteur observée dans l’exécution de ce programme va à l’encontre de la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, vision soutenue indéfectiblement par la jeunesse du Bas – Uélé, et que le CPJ ne permettra à quiconque de freiner ou retarder ses actions, notamment celle liée à l’exécution du PDL 145T.

« …en effet, conformément aux dispositions de l’article 26 de la Constitution du 18 février 2006 tel que modifiée à ce jour et la résolution de l’Assemblée Générale Extraordinaire du samedi 3 juin 2023, contenue dans son Procès-Verbal n°01/CPJ-BU/023 du 3 juin 2023, nous vous informons de l’organisation d’une marche pacifique prévue pour ce mardi 12 juin 2023 à 10 heures…. », peut on lire dans cette lettre.

La correspondance dévoile également l’itinéraire choisie pour cette marche. Elle partira du stade Papa Monzikateba en passant par le rond point Ndjawé, au boulevard Lumumba, rond point Cinquantenaire, rond point Manala et rond point Etat-Major pour chuter au cabinet du gouverneur de la province du Bas – Uélé où les manifestants vont déposer leur mémorandum au Gouverneur de province et représentant du Chef de l’Etat.

Conformément à la loi, le CPJ demande au Maire de la ville de prendre les dispositions nécessaires pour sécuriser et encadrer les manifestants.

Cette dénonciation du Conseil Provincial de la Jeunesse vient après celles de la députée Provinciale, Annie Drandu et des députés provinciaux dans leur ensemble.

La Rédaction.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *