Kisangani/Esu: plus de 500 étudiants réservistes formés.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 139 Views

La première cohorte de 566 étudiants réservistes a finie sa formation paramilitaire d’un mois ce jeudi 14 décembre 2023.
Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire representant le chef de l’Etat a procédé à la clôture de cette formation à l’espace de la grande poste dans la commune de la Makiso.
S’adressant aux lauréats, Muhindo Nzangi, déclare, « vous n’êtes plus les étudiants ordinaires, vous êtes transformés.Vous devez démontrez l’exemple à la société, montrez que vous êtes bien formés, bien disciplinés.
J’espère que vous ne participerez plus à des mouvements, à des émeutes des étudiants puisqu’ils ne sont plus comme vous.
Vous, vous êtes des commandos. Des vrais commandos parce que vous avez été formés. Maintenant vous constituez la première cohorte de la réserve armée de la défense ».
Ces réservistes sont venus des institutions d’enseignement supérieurs et universitaires de la Tshopo, Ituri et le nord Kivu.
Les instructeurs du groupement de Centre d’instruction et d’entraînement GCIE, une structure du commandement général des écoles militaires des forces armées de la RDC Fardc dirigé par le général Bertin Mputela, ont appris à ces étudiants les attitudes militaires, les tactiques de combat en sa phase individuelle, l’histoire de l’armée, comment piloter le drone, comment lire les cartes militaires, comment manier l’arme AK-47 et comment faire usage de GPRS.
Devant le public, ces réservistes ont fait quelques exercices de démonstration où ils ont démonté et remonté l’arme AK-47 en moins d’une minute et le pilotage de drone.
Une satisfaction pour le professeur Kabasele Yenga Yenga, responsable scientifique de cette formation.
Selon lui, les trois objectifs assignés à cette formation ont été atteints.
Il s’agissait d’inculquer l’amour de la patrie par la science aux apprenants, d’enseigner la discipline academique et montrer c’est quoi une armée de guerre.
Durant cette formation tenue à Bengamisa à 60 km au sud de la ville de Kisangani dans le territoire de Banalia a enregistré l’abandon de 10 apprenants et trois ont été renvoyés.
Selon le ministre de l’Esu, ce programme prévoit la formation d’un million de réservistes durant les cinq années à venir.
Ces réservistes sont formés pour défendre le territoire national en cas de nécessité.
Laurent Kangisa.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *