Kisangani/Fonction publique: indemnités de fin carrière des agents et fonctionnaires de l’état du territoire de Banalia détournées.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 173 Views

Les fonctionnaires et agents de l’état éligibles à la retraite du territoire de Banalia continuent à réclamer leurs indemnités de fin carrière. Après la déclaration de dénonciation faite à la presse la semaine qui vient de s’écouler, ils sont revenus à la charge ce mercredi 23 août 2023, cette fois dans un mémorandum adressé au vice premier ministre, ministre de la fonction publique.
Ils ont sollicité une audience à la gouverneure de province afin de lui déposer ce document. Faute de ne pas être reçu, ils ont lu une fois de plus ce mémorandum devant la presse.
Le contenu du document n’a pas changé. Ces fonctionnaires éligibles à la retraite crient au détournement de leurs indemnités.
Comme dans la déclaration, ils déplorent l’inconstance dans les dires du chef de division de la fonction publique, personnel actif.
Selon ces fonctionnaires, lors de leur première entrevue, le chef de division les avait assuré que leurs notifications étaient déjà signées et c’est madame la gouverneure en mission à Kinshasa allait les ramener. A la 2e rencontre, il les demande de se calmer et qu’il s’impliquait pour une résolution rapide du dossier mais curieusement à la dernière rencontre,le chef de division va leur dire que l’argent destiné au paiement de leurs indemnités de fin de carrière était détourné par un réseau maffieux à Kinshasa et qu’il ne pouvait rien faire pour eux. Par conséquent ils doivent retourner dans leurs milieux de vie respectifs.
Ne sachant quoi faire et traversant une vie difficile après avoir été élagués de la liste de paie depuis le mois de janvier 2023, ces fonctionnaires et agents de l’état du territoire de Banalia au nombre de 25 qui ont rendu des loyaux services à l’état congolais pendant plusieurs décennies demandent au gouvernement de la République de les rétablir dans leur droit le plus légitime.
Laurent Kangisa

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *