Kisangani : La DGPA vulgarise la loi portant protection et promotion des droits des peuples autochtones pygmées

Redaction Par Redaction 101 Views

Disponibiliser les outils de vulgarisation de la nouvelle loi portant protection et promotion des droits des peuples autochtones pygmées aux différentes parties prenantes notamment les acteurs étatiques et sociaux ainsi que des partenaires qui travaillent sur cette question, c’est parmi les objectifs de l’atelier d’échange en guise du lancement de la campagne de vulgarisation de la loi sur les peuples autochtones pygmées, atelier d’une journée organisé ce vendredi 16 juin 2023 par le REJEPA, réseau d’experts et journalistes pour l’environnement et les peuples autochtones en collaboration avec la DGPA, Dynamique des Groupes des Peuples Autochtones.
Il a été question de présenter le contenu de la loi n°22/030 du 15 juillet 2023 portant protection et promotion
des droits des peuples autochtones pygmées aux différentes parties; les différents outils commis à la sensibilisation et vulgarisation de ladite loi aux différentes parties.
André SAFARI Muhindo, porte parole de la DGPA dans la Tshopo explique :  » Dans cette loi, le législateur congolais a pris en compte la question de spécificité des peuples autochtones pygmées. Quand on parle de la constitution, c’est la loi mère, mais la question spécifique des peuples autochtones est abordée dans cette loi numéro 22/ 030 du 15 juillet 2022. Dans cette loi, il y a la question des droits civiles et politiques, la question foncière, l’accès aux services sociaux de base, les questions économiques et sociales. Un instrument qui nous aide à aider les communautés autochtones pygmées à être dans leurs droits en tant que communautés spécifique et qui vivent dans les milieux un peu discriminés. Cette question de discrimination et de précarité, d’exclusion des peuples autochtones pygmées soient réglées, que des sanctions soient aussi prises pour des cas de violations, des travaux forcés »
La salle des conférences du centre d’accueil Joli rêve de la ville de Kisangani a servi de cadre à cette rencontre.

FROK

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *