Kisangani/Processus électoral: Campagne électorale terminée dans le calme à Kisangani.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 64 Views

La campagne électorale pour les élections générales du 20 décembre 2023 s’est clôturée ce lundi 18 décembre à minuit.
Cette campagne s’est déroulée dans le calme et timidité dans la ville de Kisangani
Dans le calme dans la mesure où aucun incident majeur n’a été signalé à part quelques faits mineurs où certains candidats ont vu leurs affiches arrachées.
Dans la timidité, la ville n’a pas connue l’engouement des candidats qui ont battu campagne comme en 2018.
Sur les 26 candidats présidents de la République, 7 seulement sont passés par la ville de Kisangani.
Au niveau de la députation nationale et provinciale, plusieurs candidats n’ont pas battus campagne. Pour cause, ils évoquent le manque de moyen financier.
Les autorités morales de partis politiques ne les ont pas soutenus financièrement ou mis à leur disposition de supports de campagne et si elles les ont appuyé mais pas à la hauteur des attentes des candidats.
La majorité de ces candidats est tombée dans le piège tendu par les autorités morales des partis politiques, qui cherchaient à tout prix réaliser le seuil de représentativité. A ce sujet, ils ont aligné sur les listes électorales les membres ou pas de leurs partis politiques sans tenir compte de leurs qualités. Pour ces autorités morales, l’objectif était de remplir leurs listes tout en sachant qu’elles ne seront pas en mesure de les appuyer.
Seuls quelques candidats par leurs propres moyens ont battu campagne. Dans ce lot, les élus de 2018. Et là aussi, nombreux parmi eux n’étaient pas visibles sur le terrain à part quelques affiches placardées ça et là, comme s’ils savaient deja le sort qui les attendait.
Ils se disqualifient avant le match, donnant ainsi raison aux chantres de la campagne zéro élu réélu.
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *