Kisangani/Société civile: Le réseau po na Congo propose un cahier de charge au peuple Congolais à présenter aux candidats pendant les élections.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 141 Views

Le réseau PO NA Congo vient d’élaborer un cahier de charge contenant les préoccupations du peuple Congolais. Ce document est à soumettre aux candidats qui viendront solliciter les voix de la population lors de la campagne électorale.
Une fois signé, il sera une sorte de contrat social établi entre ce candidat et sa base.
Ce cahier de charge est le produit de la campagne de consultations populaires organisée à travers le pays par ce réseau dans le cadre de la campagne To lingi Congo.
Les résultats de ces consultations étaient présentés ce lundi 09 octobre 2023 au public et à la presse dans la salle de la bibliothèque centrale de l’Universite de Kisangani.
Selon Lambert Bekonda, responsable du réseau PO n’a Congo ici dans la Tshopo, les populations de 34 villes, 145 territoires du pays et de 24 communes de la ville Kinshasa étaient consultées pour donner leurs points de vue sur les questions de la vie publique du pays.
Dans chaque ville où territoire ou encore commune pour la ville de Kinshasa, 16 personnes étaient réunis en focus groupe pour répondre aux questions des enquêteurs sur les
thématiques de la sécurité, des affaires sociales, du clientélisme et népotisme, du leadership politique, du processus électoral, de la lutte contre la corruption, le processus électoral et de la démocratie.
Les deux sexes, les lettrés et non lettrés, les jeunes et vieux etaient représentés dans ce focus groupe.
Les conclusions de ces consultations indiquent notamment que sur les 100% de personnes interrogées,
89% déclarent que le pays est le pays est mal dirigé,
79 % considére la corruption comme un des maux qui rongent le Congo,
78% estime que le social n’est pas au coeur des gouvernants. La misère croit au jour le jour, l’inégalité est grande sur la situation salariale,
77% reconnait l’importance des élections alors que le 23% pense que les élections ne contribuent pas au développement du pays au contraire elles sont à la base de contestation,
73% pense que la sécurité n’est pas au coeur de préoccupations des dirigeants du pays enfin 73% indique que l’administration de la justice n’est pas bonne.
Pour le réseau Po NA Congo, les candidats devront dire comment ils pensent renverser la tendance une fois au pouvoir.
Les candidats présidents de la République, Constant Mutamba et Denis Mukwege mais aussi quelques candidats à la députation nationale ont déjà signé ce cahier de charge a précisé Lambert Bekonda.
Laurent Kangisa

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *