Legislative 2023: Nous sommes seuls responsables de notre destin, a dit Trésor Botamba Ahuka à l’annonce de sa candidature

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 94 Views

 

Au  cours d’une conférence de presseenue ce dimanche, 30 juillet 2023 dans la salle de restaurant Boyoma 125 dans la commune Makiso, Trésor Botamba Ahuka appelle la population à faire un bon choix le 20 décembre prochain.

Nous sommes responsables de notre destin, lâche ce candidat député national aligné pour le compte du parti politique Union des valeurs Tshisekediste dans le cadre du parti politique Alliance pour les valeurs dans la circonscription électorale de la ville de Kisangani.

Ci-après, l’intégralité du discours de l’annonce officielle de sa candidature : _Chers confrères et consœurs journalistes bonjour_.
_Merci d’avoir laissé vos autres occupations pour venir répondre présent à notre invitation_.

_Ce jour si mémorable marque l’annonce solennelle de notre déclaration officielle de notre candidature à la députation nationale dans la circonscription électorale de la ville de Kisangani notre terre mère._

_Nos dossiers ont été réceptionnés au BRTC/TSHOPO et sont en attente d’être affichés definirivement conformément au calendrier de la commission Electorale Nationale Indépendante, CENI._

_D’aucuns se poseraient la question de savoir pourquoi Trésor Botamba Ahuka postule à la députation nationale_ ?

_Les raisons et motivations sont nombreuses mais, parce que nous ne sommes pas pendant la période de campagne électorale, nous nous réservons d’entre en profondeur._

_Néanmoins, c’est la défaillance totale de ceux là que nous avons mandaté qui nous pousse à réfléchir par deux fois_.

_Tenez, aucun projet d’envergure pour l’intérêt de la Tshopo n’a été inscrit dans le budget puis exécuté dans la Tshopo._

_Seuls les débuts des travaux du programme du développement PDL-145 territoires qui commencent à pas de tourtue et là encore, il faut préciser que c’est un programme de la présidence de la République._

_En effet, après avoir fait un diagnostic sans complaisance avec certains parmi vous ici sur la marche sur place qui a caractérisé la gestion de notre chère Province, nous avons trouvé utile de nous ranger parmi ceux là qui sont du bon côté de l’histoire et qui vont l’écrire autrement pour redorer l’image de notre pays en général et de notre Tshopo qui se trouve pratiquement dans un état de coma_.

_À l’unisson, nousommes capables, oui, nous sommes capables de travailler nuit et jour pour le décollage tant attendu de notre Province, la Tshopo avec abnégation, volonté et courage tout en oubliant le clivage entre les communautés qui nous a tant divisé au mépris de l’intérêt général de la population Tshopolaise en général et Boyaoamaise en particulier._

_Oui, c’est possible de déplacer les montagnes tout en évitant des mythes qui nous ont laissé dormir debout depuis très longtemps._

_Il est donc possible, avec les nouveaux animateurs des nos institutions provinciales et même à l’Assemblée Nationale, de travailler avant tout pour l’intérêt général afin de donner à la population l’accès aux besoins sociaux de base dont elle a besoin._

_Il n’est un secret pour personne, aujourd’hui, les 7 territoires qui composent la ville de Kisangani sont quasiment coupés si pas totalement du chef-lieu de la Province, à une moindre exception de Bafwasende._

_Cette situation est la résultante de querelles interminables et autres formes de guerre de repositionnement politique entre acteurs politiques de notre Espace commun alors que nous avons des élus tant au niveau de la Province que du pays dans chacun de nos territoires._

_Ces derniers, se sont beaucoup plus intéressés à leur propre survie politique et plomber ainsi tout un mandant au grand dame de la population détentrice du pouvoir._

_Les scénarios presque identiques ont été observés de part et d’autre dans nos chambres de représentations tant nationale que provinciale._

_Oui, à l’unisson c’est possible de rêver une Tshopo redevenir le grainier de la République, Kisangani la ville berceau du patriotisme par excellence l’est encore et ne cesse de la demeurer même si les corollaires ne suivent pas._

_Nous sommes à la traîne faute de nos propres turpitudes_.

_Oui, c’est encore possible, à l’unisson nous allons relever le blason terni de notre chère Province si chacun de nous met son égo de côté pour l’intérêt général_.

_Nous avons tous suivi les péripéties ayant humilié la troisième ville de la plus vaste Province de notre pays plongé dans le noir penda plus deux ans jour pour jour, avec des conflits d’intérêt et autres amalgame au sujet des montants qui devraient être décaissé par le gouvernement central pour la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de la Tshopo._

_À ce stade, aucun centime n’était décaissé du budget exercice 2022 pourtant aligné et la procédure du décaissement avait même commencé._

_Qui bloque-t-on ? La population ou bien les intérêts privés et égoïstes_?

_Relever le défi du relèvement d’une entité comme la Tshopo pratiquement dans un état de coma suite à des multiples essais erreurs dans la gestion, nécessite et dépassement de soi et laisser triompher l’intérêt général._

_Avec cette course à l’enregistrement rapide constatée de la chef de ceux là que nous avions mandaté, sans cohésion ni harmonie entre élus, le résultat actuellement constaté ne peut étonner les personnes avisées._

Je vous remercie
Fait à Kisangani, le 25 juillet 2023,

*Trésor Botamba Ahuka*.

Candidat député national

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *