Politique: NIKOMBA SABANGU, première gouverneure femme de la Tshopo ne cesse de surprendre positivement sa population s’exclame Jordan SAIDI, acteur de la société civile.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 150 Views

Madeleine NIKOMBA, la pierre angulaire qui manquait à la construction de la Tshopo. Voilà c’est en ce terme Jordan SAIDI , qui se dit activiste pro démocratie qualifie l’actuelle cheffe de l’exécutif provincial. Cela au regard de ses réalisations dans la plus grande province du pays. Autre fois farouche au gouvernement NIKOMBA, Jordan SAIDI se dit convaincu des actions menées en une année par cette première femme gouverneure de la Tshopo. Selon lui, le bilan de Madeleine NIKOMBA est au delà de ses trois promesses prioritaires faites au mois d’août 2022 à la population lors de premier meeting à la place de la poste ( rétablissement du courant, réhabilitation de la voirie urbaine et du stade Lumumba) toutes ces promesses sont en cours de réalisation. En 12 mois, plusieurs réalisations sont à mettre à l’actif de la gouverneure. Il cite entre autre:
– La dotation de la police nationale Congolaise des engins roulant, à la population de deux véhicule anti incendie
– La rehabilitation de plusieurs axes routiers( Route simi-simi, route Kandagba, le tronçon parking Lubutu- université de Cepromad, la 18e avenue Kabondo) et bien d’autre.
¶ A son investiture, il y a un an, nombreux sont les Tshopolais qui étaient sceptiques quant à l’avenir de leur province désormais entre les mains d’une jeune jeune dame. Ce scepticisme était légitime étant donné que c’était pour la première fois qu’une femme prenne la destinée de la province . Aujourd’hui, la situation n’est plus la même dans l’opinion publique tant provinciale que nationale.
En effet, après avoir déniché les labyrinthes qui freinaient le décollage de la Tshopo, l’autorité provinciale ne cesse de surprendre positivement les Tshopolaises et Tshopolais¶ a fait savoir Jordan SAIDI au cours de son point de presse tenu ce jeudi 27 juillet 2023 à l’hôtel Rwenzori.
Et il conclut en encourageant la cheffe de l’exécutif provincial de poursuivre dans cet élan.
Jordan SAIDI, connu comme membre actif du mouvement citoyen et de la dynamique de la société civile dont la structure venait de présenter au mois d’Avril 2023, un rapport très critique de la gestion de la taxe spéciale conventionnelle applicables aux pétroliers ; son changement de discours à 180 degré inquiète plus d’un au sein de l’opinion publique. Et cette opinion de s’interroger si ce changement de ton n’est pas lié à ses nouvelles fonctions au sein de l’agence nationale des motards du Congo ANMC, une agence qui perçoit la taxe conventionnelle de 1000 FC aupres de motards pour le compte du gouvernement provincial.

Laurent KANGISA.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *