Revue de la presse de la Tshopo du mardi 25 juillet 2023

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 81 Views

*REVUE DE LA PRESSE DE LA TSHOPO DU MARDI 25 JUILLET 2023*.

La plupart des médias en ligne de la province de la Tshopo ont abordé des sujets diversifiés.

1. Commençons par depechesdelatshopo.com qui parle de la vive tension qui a régné dans la matinée de lundi à la commune Kisangani.  » Se sentant menacés de déguerpissement, les habitants du bloc Losambo déversent leur colère dans la rue », peut-on lire en titre. Et de poursuivre :  » les activités commerciales ont été paralysées au quartier Chololo plus précisément dans le bloc Losambo.
Cette tension a obligé le maire de la ville de Kisangani de descendre le terrain pour s’enquérir de la situation. Dely LIKUNDE a convaincu les manifestants à dégager le passage pour la circulation des véhicules et motos. L’élément déclencheur de la tension de ce lundi est un message des Fardc diffusé à la radio qui aurait demandé aux occupants des DOM militaires de vider le lieu.

2. En politique, Singamwambe.info se penche les mouvements de va-et-vient qui s’observent ces derniers temps dans les partis et regroupements politiques tant au niveau national que provincial et écrit : Un gros poisson de l’APNG Tshopo quitte la barque avec plus de 700 militants pour l’AREP »

3. Lumierenews nous conduit dans l’EPST avec la clôture des assises de la revue annuelle de performance, édition 2022-2023 à la sous division Kisangani 1. Ce média en ligne qui reprend le mot du SOUS-PROVED Kisangani Pauline LIFELA explique que durant 3 jours, les acteurs du système éducatif se sont mis à évaluer le niveau de performance du sous secteur sur base de plan d’action opérationnel, le bilan entre les prévisions et les résultats atteints au cours de l’année, procéder à la mise à jour de la carte scolaire de la sous province éducationnelle en tenant compte des données démographiques de la population scolarisable et la population scolarisée, mais aussi les données relatives au nombre d’écoles à créer, à agréer, à fusionner et à délocaliser.
A cela s’ajoute, la validation de la planification de l’année suivante par l’élaboration du plan d’action opérationnelle 2023-2024.

4. La situation politique de la province soeur du Haut-Uele interesse les médias en ligne de la Tshopo. C’est le cas de Orientale infos.com qui répercute la mise au point du gouverneur Christophe BASEANE Nangaa qui remet les opérateurs économiques en confiance et ce, suite à l’appel de la FEC à l’incivisme fiscal. Occasion pour le gouverneur Christophe BASEANE Nangaa de taper du poing sur la table et condamner avec véhémence cette tentative de la rébellion qui fait, malheureusement, ramification à Kinshasa.

5. D’une province à une autre, toujours avec orientaleinfos.com, on peut lire l’article intitulé : Ituri, le gouverneur militaire LUBOYA N’kashama promet de faire rapport à sa hiérarchie pour une intervention urgente aux problèmes liés à l’électricité. En effet, le gouverneur militaire de la province de l’ituri, le lieutenant-general LUBOYA N’KASHAMA Johnny a visité le vendredi 14 juillet 2023 la centrale hydroélectrique de Budana pour s’imprégner de la situation qui y prévaut. Il a ainsi palpé du doigt toutes les réalités.
Construite à l’époque coloniale avec une capacité de 10.8 mégawatts, aujourd’hui la centrale hydroélectrique de Budana produit seulement 2.5 mégawatts. Conséquences, plusieurs quartiers de la ville de Bunia et ses environs sont toujours dans le noir. Situation qui ne nous enchante pas et qui ne rencontre pas la vision du commandant suprême Félix Antoine TSHISEKEDI Tshilombo, conclut le général à trois étoiles.

6. Retournons dans la province de la Tshopo avec Kabalisolo. com qui fait un coup de projecteur sur la visite du ministre provincial Alexis BAUMA aux chantiers de l’Institut national de préparation professionnelle, INPP.
Du chantier en réhabilitation au chantier en construction, le ministre provincial a palpé du doigt l’avancée de ces travaux en cours et n’a pas hésité à féliciter l’INPP et ses partenaires.

7. Tshopo – ESU: Le corps scientifique de l’IBTP Kisangani appelé à l’unité et à la collaboration, est à lire dans Congo1.org.
En effet, le directeur général de l’institut des bâtiments et des travaux publics, professeur Sylvain ALONGO Longomba a tenu mercredi une réunion avec les membres de la représentation du corps scientifique de son institution venus lui présenter les civilités.
Le DG de l’IBTP Kisangani a, à cette occasion, recommandé à ses hôtes de travailler dans la collaboration et l’unité tout en respectant les instructions scientifiques ainsi que la devise de l’institution à savoir le travail, la discipline, l’innovation et l’excellence pour l’émergence de l’IBTP Kisangani.

8. Enseignement supérieur et universitaire, on y reste encore.
Depechesdelatshopo.com annonce la nomination des autorités decannales de la faculté des sciences économiques et de gestion à l’Université de Kisangani avec le titre : UNIKIS, Pr MATATA – Pr EGUDRA, un duo des économistes dirige la faculté de l’économie.
Selon ce média en ligne, après environ six ans, le professeur Patrick MATATA Makalamba retrouve ses anciennes fonctions de Doyen de la Faculté de l’Economie et des Sciences de Gestion de l’université de Kisangani. C’est ce qu’indique la décision du recteur de cet alma mater, le professeur Jean-Faustin BONGILO Boendy signée en date du 21 juillet 2023
La même décision, poursuit depechesdelatshopo.com, nomme le professeur Janvier EGUDRA Nyadri, le chef de travaux SIFA Muthaka et le chef de travaux KOMBOZI Walomi respectivement vice-doyen chargé de l’enseignement, vice-doyen chargé de la recherche et secrétaire académique facultaire.
Les Professeurs MATATA et EGUDRA sont les fruits de cette faculté où ils ont été étudiants avant de poursuivre le troisième cycle jusqu’à soutenir leurs thèses de doctorat.
9. Terminons cette revue de la presse de la Tshopo par la religion. A ce sujet, Kis24.info titre à sa une  » Tshopo : Bientôt, la ville de Kisangani va devenir la capitale de la RDC, prophétise un homme de Dieu. Il s’agit du prophète Benjamin KAWANGA Mukangila qui sejourne à Kisangani où il a fait le lundi dernier une grande annonce prophétique sur la ville de Kisangani.
L’auteur de cet article de kis24.info accorde la parole à cet homme de Dieu. Ce dernier révèle : « La ville de Kisangani est choisie pour devenir la capitale de ce pays, le Congo, car le Congo étant dans la Bible, si vous lisez Esaïe 18, le Congo est coupé par le fleuve. Et donc, la ville de Kisangani est la seule ville qui est au milieu du Congo. C’est une ville porteuse de la bénédiction ; c’est la ville hospitalière, hors tout le monde dit que les congolais sont hospitaliers ; et donc la source de l’hospitalité du Congo vient de la ville de Kisangani. Et c’est dans cette ville, berceau du nationalisme, que tous les grands de ce pays sont venus d’ici. Si vous voyez, Simon Kimbangu, il a passé six mois dans cette prison de Kisangani. Et voilà pourquoi, le Seigneur m’a recommandé de venir annoncer et proclamer la bénédiction de Dieu à travers la ville de Kisangani »

Revue de presse réalisée par la
DYNAMIQUE DES MÉDIAS EN LIGNE DE LA TSHOPO, DMLT

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *