Bas-Uélé : l’élection des conseillers municipaux pousse les jeunes à s’intérroger sur l’avenir des ETD

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 204 Views

La décentralisation est considérée par une certaine opinion comme l’une des sources des dysfonctionnements et du manque des moyens des entités territoriales décentralisées locales. Le constat est fait dans une tribune d’expression populaire organisée en janvier dernier dans la ville de Buta, chef-lieu de la province du Bas-Uélé. Partant des questions soulevées par les leaders des organisations des jeunes et des femmes de ce coin du pays, on peut affirmer qu’au terme de trois législatures en République démocratique du Congo, il y a une sorte de rupture du contrat de confiance entre les élus et les autorités des ETD.

L’un des faits marquants dans la recomposition en cours du paysage politique dans notre pays, ce sont les élections des conseillers urbains et municipaux.

Dans les attentes des participants à ce débat communautaire organisé par la synergie des médias du Bas-Uélé avec l’appui d’IRI (international republican Institut), l’effectivité de la loi sur les ETD à travers les élections pourrait offrir de l’espoir.
Ce débat communautaire a réunit le jeunes du quartier NDOLI dans la commune TEPATONDE de la ville de Buta. C’est dans le cadre dun projet que mène l’ONG MEPAD intitulé renforcer les radios et les OSC des jeunes et des femmes afin de mobiliser les communautés à une participation aux débats citoyens pour encourager les citoyens à un processus électoral apaisé. Il ressort de ce débat libre que les conseillers urbains et municipaux nouvellement élus en décembre 2023 sont très attendus aux yeux des populations.

Pas des commissionnaires de Bas-Uélé à Kinshasa
C’est quoi au juste la décentralisation et la libre administration d’une ETD ? Quels sont les objectifs et critères de la décentralisation ?

Le maire qui s’efface devant le gouverneur, ce dernier face à une autorité de Kinshasa, au tant pour le bourgmestre face au maire. Comment espérer à un développement ? Au tant des questionnements soulevés à ce débat.
Les réponses du conférencier de ce débat démocratique, Issa-César MBEYA KASIATINDE, rassurent que la décentralisation et le découpage territorial sont des actions qui ont pour objectif de rendre plus autonomes les entités qui dépendaient du pouvoir central durant plus dun demi-siècle. Cet ancien ministre provincial du Bas-Uélé ajoute que ce mode de gestion du constituant congolais devrait donner le pouvoir de décision dans la gestion administrative locale à des collectivités territoriales, des personnes publiques élues par les administrés.
Les jeunes à ce débat démocratique reconnaissent que les communes nouvellement crées, et surtout nombreuses chefferies du bas-uélé ne parviennent pas à trouver des ressources pour financer leurs investissements parce que le recouvrement des taxes, impôts et redevances est déficient. Dans l’entre temps les dotations du pouvoir central sont rares et insuffisantes.
Selon l’intervenant qui est aussi historien de formation et enseignant à l’institut supérieur pédagogique ISP-Buta. « Nous n’avons pas été satisfait des prestations de nos élus. Cette fois-ci ceux-là qu’on venait d’élire ne jouent plus le rôle des commissionnaires de notre province. Qu’ils posent des vrais problèmes de nos ETD », a décarré Issa-César MBEYA KASIATINDE.

Des ETD sans visibilité territoriale et économique
MUNGAMINONDE ARON coordonnateur du noyau des associations des personnes vivant avec handicap déplore que les provinces peinent à se développer. Avec les nouvelles entités en ETD, comment elles vont se développer sans à tout prix attendre tout du gouvernement central? Un jeune enseignant de l’école de sourds se demander si la loi prévoit aussi une conférence des responsables des ETD locales qui sont, pour la majorité sans visibilité territoriale ni économique.
L’historien Issa-César MBEYA KASIATINDE en partageant son expérience d’observateur de la gestion des ETD dans le Bas-Uélé, insiste sur le type d’homme qu’on doit voir à la tête des ETD.

« Le rapprochement des autorités des populations doit se baser sur des modèles. Pas des autorités qui n’ont pas la vision de développement à la base », fustige-t-il. Avant d’ajouter l’efficacité de l’état qui doit se être basé sur une bonne fonction publique locale qui crée plus de l’emploie.
Vis-à-vis aux défis de viabilité des ETD, Issa-César MBEYA KASIATINDE suggère une autonomie politique effective et réelle des EDT pour quelles puissent répondre aux besoins et attentes des populations, à résoudre les problèmes concrets qui préoccupent les habitants du Bas-Uélé.

Bosco LUZEYEMO/Radio RUBI-Buta

4 Comments
  • Моя страсть к рыбалке привела меня к идее приобрести новую лодку и современное эхолотное оборудование, чтобы сделать мои рыболовные походы еще более продуктивными и увлекательными. Хотя я всегда отличался разумным подходом к финансам, моя кредитная история была далеко не идеальной из-за нескольких прошлых ошибок. Однако мне было необходимо найти 20 000 рублей для реализации моей мечты. Я обратился за помощью к одному из новых МФО 2024 года, которые предлагают краткосрочные займы с минимальными проверками. Это решение позволило мне быстро получить необходимые средства и приобрести желаемое снаряжение для рыбалки, благодаря чему я провел один из лучших сезонов в своей жизни.

    Не упустите возможность решить свои финансовые проблемы быстро и без лишних вопросов. Посетите займ без отказа в новых МФО, где вы найдете подборку лучших предложений от новых МФО 2024 года. Эти организации готовы предоставить вам займ, несмотря на вашу кредитную историю.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *