Église catholique: La communauté universitaire catholique de Kisangani s’engage à relancer les activités de l’aumônerie universitaire.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 68 Views

Après une longue période de léthargie, les fidèles catholiques des institutions d’enseignement supérieur et universitaires de la ville de Kisangani s’engagent à relancer les activités de l’aumônerie universitaires catholiques.
Professeurs, chef de travaux, assistants, personnel administratif, technique et ouvrier ainsi que les étudiants ont pris cet engagement ce lundi 25 mars 2024 au cours d’une messe de relance de ces activités. Messe célébrée par l’évêque auxiliaire, Mgr Leonard Djadi Djate à la cathédrale notre dame du très saint Rosaire.
A ce sujet, la communauté universitaire propose d’organiser une série d’activité sous l’encadrement de l’évêque auxiliaire.
Il s’agit entre autres de:
– Relancer les activités relatives à l’affermissement de la foi. Il s’agira ici notamment d’organiser les recollections, de cérémonie de lancements des années académiques avec des thèmes précis pour l’année académique.
– Faire revivre les vidéos forums avec des débats pour consolider la foi et la science.
– Relancer les grandes conférences catholiques et revifier la revue universitaire catholique trait-d’union.
– Éclairer l’église et la collectivité sur les questions de grande importance et les questions brûlantes de l’heure afin d’aider à la meilleure compréhension des phénomènes naturels et sociétaux.
– prendre des positions sur les questions d’importance communautaires notamment éthique, morale, politique, social, économique à la lumière de la doctrine de l’église catholique.
Parlant au nom de la communauté universitaire catholique, le professeur Billy Bolakonga s’adresse à l’évêque auxiliaire en ces termes, « Excellence Mgr Leonard, cette communauté réunie autour de vous est un immense potentiel qui ne demande qu’à être utilisée. »
Et de poursuivre, Excellence Mgr Leonard, cette communauté a également soif de croissance spirituelle, chrétienne et humaine.

C’est pourquoi elle attend votre accompagnement un peu plus rapproché. Elle se réjouit déjà de votre attention et de votre présence dans ses activités. Elle attend davantage mieux.
Touché de cet engagement de redynamiser les activités de l’aumônerie universitaire de Kisangani, l’évêque auxiliaire, Mgr Leonard Djadi Djate donne les lignes directives pastorales promulguées par l’archevêque pour cette année pastorale 2023-2024 en ce qui concerne l’aumônerie universitaire catholique.
Il s’agit notamment de:
– remettre l’eucharistie au centre de famille
– participer à a communauté ecclésiales vivantes Cev
– se garder des pratiques fétichistes et occultes car elles sont contraires à la foi chrétienne catholique
– s’engager à soutenir les initiatives qui promeuvent la paix durable, la justice, la réconciliation, le vivre ensemble entre culture et peuple dans la province et dans le pays.
– enfin soutenir l’église avec vos moyens en participant à l’oeuvre de l’évangélisation. Cela en payant l’impôt diocésain qui est fixé à 1$ pour cette année et la dîme.
A l’occasion, Mgr Leonard Djadi Djate rappelle à ces fidèles le thème de cette année sur la gestion qui est ensemble participons à la gestion saine, transparente, redevable a nos paroisses et structures diocésaines.
A cet effet, Mgr Leonard Djadi Djate exhorte les gestionnaires à bien gérer les biens qui sont mis à leur disposition et les personnes qui leur sont confiées.

Le curé de la paroisse Saint Esprit, l’abbé professeur Dieudonné Kambale en sa qualité de l’aumônier catholique émet le vœu de voir la communauté universitaire se mettre réellement au travail. Il précise que le travail avec le corps académique avait déjà commencé; c’est au niveau des étudiants où les choses traînent un peu. Les contacts sont entrain déjà d’être fait pour organiser les élections des membres de leur comité.

Cette messe s’était clôturée par la remise de trois ouvrages et d’un carton de vin de messe en terme de cadeaux à  l’évêque auxiliaire. Ces cadeaux ont été remis respectivement par les professeurs et le comité de gestion de l’université de Kisangani.

Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *