Isc-Kisangani: La vision du DG Jean Claude Esuka sur l’amélioration de la qualité de la formation est en action.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 149 Views

Le comité de gestion de l’institut supérieur de commerce Isc Kisangani dirigé par le prof Jean Claude Esuka Alfani est déterminé à accroître l’effectif des membres du corps académique de cette institution.
Ceci pour se conformer au système Lmd qui exige qu’une institution d’enseignement supérieur et universitaire aie beaucoup de professeurs
Une dizaine d’assistants et chef de travaux de cette institution a reçu chacun ce mercredi 20 mars 2024 un fonds pour s’inscrire au 3e cycle.
Cela dans le cadre du projet fonds d’appui à la formation du personnel Fafop.
Ce fonds créé par le comité Esuka a été adopté au conseil de l’Isc de cette année académique 2023-2024 et dont une ligne budgétaire est ouvert dans le budget de cette institution.
Le Fafop consiste à prendre en charge le frais d’inscription, d’étude, de minerval et d’encadrement de tout membre du corps scientifique à savoir assistant et chef de travaux qui poursuit le 3e cycle.
Ce fonds prend aussi en charge le frais de dépôt et de jury pour les doctorants, a fait savoir le directeur général de cette institution.

Cette remise des enveloppes a eu lieu au cours de la cérémonie de présentation de quelques réalisations du comité Jean Claude Esuka.Il s’agit de la reception de quatre auditoires réhabilités , de la remise du matériel informatique, des mobiliers des bureaux et d’un véhicule mini bus à la section informatique.
Un autre temps fort de cette cérémonie était le lancement de la formation en master complémentaire. Il s’agit ici de la formation des anciens licenciés de l’Isc de l’ancien système pour se conformer au système Lmd.
Cette cérémonie riche en couleurs s’est déroulée en présence de Nelson Mitovu, délégué du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire.
D’autres projets allant dans le sens de l’amélioration du social du personnel de cette institution vont bientôt être exécutés.
C’est notamment la création d’une cantine, d’une caisse de solidarité devant permettre aux agents de faire face à certaines exigences. Le fonds de démarrage va être donné par le comité de gestion. Un autre projet qui tient à coeur le comité de gestion, c’est la redynamisation de la mutuelle de santé. L’idée du comité de gestion est de faire les réserves sur les cotisations des agents pour des cas compliqués mais chaque mois, le comité alimente le centre de santé en produits pharmaceutiques.
Tous ces projets sont l’expression de la vision d’amélioration de la qualité de la formation, chère au professeur Jean Claude Esuka.
Laurent Kangisa.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *