ITURI: Retournés dans leurs villages, plus de 81.000 déplacés de conflits armés, confrontés en besoins multisectoriels.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 105 Views

 

En ITURI, dans la zone de santé d’Aungba, plus 81.000 déplacés de guerre sont retournés dans leurs villages de Kebu, Walendu-Watsi, Panduru, Alur-Djuganda.et d’Ang’al 2. Rapporte le rapport de la mission conjointe des organisations humanitaires INTERSOS,PUI,SOFEPADI, WHH, FECONDE, CARITAS MAHAGI, MALTESER International, AJEDEC, Grâce ONGD, RADPI, CESADEMA, IDIC, PJD, FEDYPROS, RUFPA, PADI et la Division des affaires sociales de MAHAGI.
Cette mission
La mission a relevé des besoins multisectoriels auxquels les personnes déplacées et retournées sont confrontées. Il s’agit des besoins urgents dans les secteurs de sécurité alimentaire, abris, la santé, la nutrition, l’éducation et la protection ”, est écrit dans le rapport de l’OCHA publié au mois de juillet 2023 consulté par notre rédaction.
Ce document indique que ces personnes ont regagné leurs milieux habituels grâce au dialogue entre les communautés initiés par l’évêque du diocèse de Mahagi-Nioka du 23 au 24 avril de l’année en cours. Néanmoins, les aires de Yolo et de Tali-Tali dans le groupement d’Ang’al 2 restent vidées de leurs populations à cause de la persistante insécurité.
Par ailleurs, l’OCHA recommande aux humanitaires de venir à l’aide de ces déplacés qui mènent une vie pénible. Au gouvernement de la RDC, de renforcer la sécurité dans cette région pour permettre l’accès facile à ces déplacés.
Il faut rappeler que ces déplacés ont fui les exactions entre la milice CODECO et l’autodéfense Zaïre et cela entre novembre 2022 et avril 2023, souligne notre source.
David NGYTI, correspondant à Bunia.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *