Kinshasa/ la voix des sans voix: Formation des défenseurs de droits humains et journalistes d’investigation sur le monitoring de violation de droit de l’homme en RDC.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 93 Views

31 défenseurs de droit de l’homme et journalistes d’investigation des provinces de la Tshopo, Ituri, nord Kivu, Équateur, Kongo central, Bandundu, Kwilu, Kinshasa ,Kasaï central et Orientale sont en formation de trois jours ici à Kinshasa.
La formation porte sur la documentation, suivi et rapportage des violations de droit de l’homme. Elle est organisée par la voix des sans voix Vsv pour le droits de l’homme sur financement de l’Ong américaine NED
A l’ouverture de ces travaux ce lundi 28 août 2023, le 2e secrétaire exécutif Dolly Ibefu a circonscrit le cadre de cette formation de trois jours.


Il est question essentiellement de faire le partage d’expérience sur la situation de droit de l’homme dans les différentes provinces mais surtout de renforcer les techniques opérationnelles sur le monitoring de droits humains..
Le monitoring est une activité très fondamentale pour la voix des sans voix Vsv pour le droits de l’homme fait savoir Dolly Ibefu.
Il permet à la Vsv de recueillir des informations ou données sur la situation de violation des droits de l’homme.
Ces données permettent à cette organisation d’interpeller les autorités, de mener des actions de plaidoyer, de critiquer, de dénoncer et d’encourager les autorités lorsqu’elles réalisent les actions en faveur de toutes les catégories de droits de l’homme, poursuit- il.
C’est dans cette optique que la Vsv a intensifié depuis 2020, les activités de monitoring aussi bien sur le droits civils et politiques que sur les droits sociaux et économiques en installant les comités techniques dans plusieurs villes du pays.
Laurent Kangisa.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *