Kisangani/Conflit Mbole-Lengola: La ligue des jeunes Mbole demande l’annulation des contrats de cession de 4.000 hectares de terre octroyés à Cap Congo SARL.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 413 Views

Après près de 10 mois depuis que le conflit Mbole-Lengola a commencé, la ligue des jeunes de la communauté Mbole réunis au sein de la mutuelle Sama Wilangi se prononce sur ce conflit.
Dans une déclaration lue ce mercredi 08 novembre 2023 devant la presse au siège national de leur mutuelle sur la 5e avenue dans la commune de la Tshopo, les jeunes Mbole ont formulé une série de recommandations au chef de l’état, au gouvernement provincial et à la justice. Ils demandent entre autre l’annulation par Madame la gouverneure de contrats d’occupation provisoire de leur terre qu’elle a octroyé à la société compagnie Agro pastorale Cap Congo SARL.
Pour ces jeunes la cession de terre de 4.000 hectares est la cause principale du conflit entre leur communauté et les lengola. Ces deux communautés qui ont toujours vécue en paix et en parfaite harmonie durant des décennies.
Les jeunes Mbole demandent également la démission du gouvernement provincial, qu’ils qualifient d’anti démocratique et incapable d’assumer ses responsabilités dans la résolution de ce conflit qui n’a que trop duré. Un gouvernement qui s’est dérogé de ses responsabilités, celles de sécuriser et de protéger la population.
Aujourd’hui cette communauté se dit victime de ce conflit où elle a perdu plus de 700 personnes sans compter de dégâts matériels importants et le déplacement massif de sa population avec comme conséquence majeure la non scolarisation des enfants dans les zones à conflit.
Une autre demande formulée, c’est la poursuite en justice des auteurs de ce conflit et de leurs complices. Cette communauté qui se sent abandonner a son triste sort plaide aussi pour que ses membres arrêtés arbitrairement a la prison centrale soient libérés. Au sujet des auteurs de ce conflit, justement, l’opinion attend connaître qui, ils sont.
Le porte parole de la gouverneure de province au cours d’une discussion ce mercredi 08 novembre 2023 dans un des forums sur les réseaux sociaux a cité certains députés nationaux, provinciaux et notables comme des personnes qui alimentent ce conflit en fournissant de la logistique( armes et munitions) aux assaillants et recrutent les miliciens avant de les demander de quitter les groupes armés et la milice.
Enfin les jeunes Mbole au regard de la persistance du conflit sollicite l’implication personnelle du chef de l’Etat pour le rétablissement de la paix et de la cohésion sociale.
Il faut dire que ce conflit au départ entre deux communautés et localisé à la commune urbano- rurale de Lubunga connait l’intrusion des alliés de part et d’autres. Les Kumu et Mituku du côté Lengola et Topoke et Mongo du côté Mbole. Et ce conflit est entrain de s’étendre dans d’autres coins de la ville notamment à la rive droite de la rivière Tshopo au risque d’embraser toute la ville de Kisangani et même la province de la Tshopo.
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *