Kisangani/Esu: Le prof Esuka pose les jalons pour un nouveau départ à l’Isc Kisangani.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 200 Views

Un nouveau vent souffle à l’Institut supérieur de commerce Isc Kisangani depuis l’arrivée du comité de gestion Jean Claude Esuka.
En moins d’une semaine, le nouveau comité de gestion a réussi à convaincre tout le monde à reprendre le travail.
Les enseignements se donnent normalement dans les deux vacations et à tous les niveaux après plus d’un mois d’arrêt d’activité.
La confiance entre les membres des corps et ceux du comité de gestion est renouée.
Ceci est le résultat de réunions tenues avec les membres de ces différents corps. Reunions qui ont été sanctionnées par des grandes décisions
Contrairement à l’ancien comité, qui, lui, tenait des réunions en dehors de l’institution alors que l’actuel comité a déjà tenu deux réunions extraordinaires dans un climat serein au sein de l’institution et une 3e ce vendredi 22 septembre 2023.
Désormais les réunions hebdomadaires du comité de gestion se tiendront chaque vendredi de la semaine, le bureau de section chaque semaine et le conseil de section une fois chaque mois a indiqué le directeur général le prof Jean Claude Esuka.
Déjà ce mercredi 20 septembre 2023, le secrétaire général académique a présidé la première réunion pour cette année academique du conseil de section.
Réunion au cours de laquelle le secrétaire général académique a évalué l’état d’avancement des enseignements. Cela afin d’élaborer le calendrier académique réaménagé.
Vous vous souviendrez que la question de charge horaire figurait parmi les revendications de membres de corps de cet établissement.
Un jour auparavant, soit le mardi 26;septembre courant, le comité de gestion était en réunion avec la coordination des étudiants.
A l’issue de la rencontre, la coordination a récupéré son muni bus qui était devenu véhicule de transport d’un membre de comité de gestion.
La gestion de frais de fonctionnement de la coordination est désormais remise aux étudiants.
A ce sujet, le prof Jean Claude Esuka a instruit l’administrateur de budget de tenir une réunion de réconciliation de chiffres avec la coordination afin de mettre à la disposition des étudiants le fonds non encore perçu.
Le rôle du comité de gestion sera d’assurer le suivi de la gestion de ce fonds a précisé le directeur général.
Cette série de réunion avait commencé par l’assemblée générale qui s’était tenue le lundi 18 septembre courant.
L’objectif de ces assisses était de recueillir les préoccupations des membres de différents corps, indique Esuka Alfani.
Parmi les problèmes soulevés, c’est notamment l’opacité dans la gestion financière.
¶ un travail d’évaluation sur l’état d’exécution du budget est entrain d’être fait. Le rapport de ce travail sera présenté au conseil de l’institution afin d’adopter le budget pour le reste de l’année académique ¶ a révélé le directeur général.
A propos de chiffre, l’ancien comité de gestion a laissé 30 millions de francs Congolais dans la caisse dont 20 millions logés au compte de la Tmb.
Cet argent est récupéré par cette banque a titre de paiement de la dette de 24 millions de francs Congolais contractée par l’ancien comité de gestion pour la construction des nouveaux auditoires.
D’ailleurs pour payer la prime locale aux agents, le comité de gestion a sollicité un nouveau credit à la même banque.
Un autre problème évoqué, c’est l’opacité dans la gestion de la mutuelle de santé du personnel.
A ce sujet, le comité de gestion a décidé de remettre la gestion de cette mutuelle aux membres de son comité.
Ces différentes mesures prises vont dans le sens de remettre l’harmonie au sein de l’institution fait savoir le directeur général, qui place sa gestion sur la rigueur humanisante c’est à dire une rigueur non méchante qui place l’homme au centre de l’action.
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *