Kisangani: L’association miss maman de la Tshopo au secours des femmes de l’est, victimes des atrocités de guerres.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 44 Views

L’association miss maman de la province de la Tshopo Missma a remis ce mercredi 17 Avril 2024, le fonds collecté en faveur des femmes de l’Ituri et du Nord Kivu, victimes des atrocités de guerre, à leurs délégués.
Fonds collecté lors du concours Miss maman du 07 Avril courant dans la salle de fête de la cathédrale notre dame du très Saint Rosaire.
La remise de ce fonds s’est faite en présence des miss et dauphines de différentes éditions, des femmes chrétiennes catholiques de l’aumônerie universitaire, du curé de la paroisse Saint Esprit et des partenaires de miss maman.
Cérémonie tenue dans la salle de lecture de cette paroisse.
 » Il n’y a pas grand chose dans cette enveloppe mais nous pensons que, cela va soulager tant soit peu, la souffrance de la femme de l’est », a déclaré madame Bernadette Dzaringa Ulyel, miss maman 2017 et présidente de l’association miss maman de la province de la Tshopo.
Elle remercie les candidates qui ont participé à l’édition 2024; grâce à elles, l’association a réussi à collecter ce fonds.
Clarice Karungi Kiza, superviseure genre et secrétaire du noyau dynamique femme du diocèse de l’Ituri, remercie l’association miss maman de la Tshopo pour le geste combien louable et demande aux femmes de la Tshopo de prier pour celles de lIturi et du Nord Kivu, qui vivent des situations inimaginables.
Et l’abbé Chrysanthe Ngabu Lidja, directeur de la commission diocésaine justice et Paix de Bunia, de saluer ce geste qu’il qualifie de signe de fraternité et de solidarité.
C’est seulement cet élan de fraternité qui peut vaincre la division. La division qui a créé la situation que traverse depuis de temps la province de l’Ituri, déclare l’abbé Chrysanthe Ngabu.


Les déplacés internes de conflits Mbole-Lengola ne sont pas oubliés, c’est en réponse à l’appel du gouvernement central, qui a demandé aux femmes d’avoir une pense pieuse durant le mois de mars aux femmes de l’Est que l’association a posé ce geste, recadre, l’abbé curé de la paroisse Saint Esprit, Professeur Dieudonné Kambale, partenaire de miss maman.
Pour les femmes qui hésitent, l’abbé curé les encourage à venir nombreuses participer au concours Miss maman.
Une activité porteuse de plusieurs significations, indique-t-il.
En plus de réjouir le public, cette activité divertie aussi les candidates.
Le curé de la paroisse Saint Esprit souhaite voir le concours de miss maman Tshopo continué et soutenue
Laurent Kangisa.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *