Kisangani: Recrudescence de l’insécurité à Lubunga, les députés provinciaux touchés, l’honorable Senold Tandia propose une voie de sortie de crise.

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 62 Views

Après une période de léthargie observée pendant la période électorale de décembre 2023, l’insécurité refait de plus en plus surface dans la commune Lubunga sur les axes Ubundu et Opala.
Il ne se passe jour sans enregistrer de cas de tuerie de la paisible population.
La journée de jeudi 02 Avril 2024, les activités étaient paralysées dans la commune de Lubunga.
Pour cause la traque par la police d’un groupe de revendiquant Mbole.
Ce vendredi, 03 Mai 2024, une forte de délégation des autorités provinciales et urbaines notamment les députés provinciaux, le ministre de l’intérieur et le maire de la ville est descendue à Lubunga pour compatir au malheur de cette population.
Le député provincial Senold Tandia, président de la commission Ecofine, élu de la ville de Kisangani faisait partie de cette grande délégation.
Cet élu de la ville de Kisangani plaide pour le retour de la paix dans cette partie de la ville en exhortant les deux communautés en conflit Mbole-Lengola à la cohabitation pacifique comme par le passé.
Dans son schéma de sortie de crise, l’élu de Kisangani appelle tout un chacun à l’appropriation de cette lutte pour le retour de la paix en dénonçant tout cas suspect.
Enfin, le député Senold Tandia demande à l’exécutif provincial de mettre toutes les batteries en marche pour mettre fin à ce conflit qui a trop duré et qui a fait plusieurs victimes et de déplacés internes.


Il faut dire que cette semaine, la population de la commune a vécue des moments troubles.
Tout est parti, mardi le 30 Avril 2024, où un groupe de personne non autrement identifié a mutilé un motard au pk 9 sur la route Ubundu, qui, d’ailleurs est décédé ce samedi 04 mai 2024. Après leur forfait, ces personnes ont amené dans la brousse l’une de deux femmes que transportait ce motard.
Les jeunes des quartiers Kolwezi et Maniema se mobilisent pour attaquer ce groupe de personnes vers Ngenengene main en cain.
Le jeudi, les revendiquant Mbole font irruption dans la commune. C’est la panique générale!
Selon le président de l’Ong Sauti ya Lubunga, Héritier Isomela , ces derniers mois, il ne se passe jour sans enregistrer le cas de meurtre dans la commune de Lubunga, alors que la population espérait déjà à la sortie de crise de ce conflit.
Cet acteur de la société civile, attribue ce retour de l’insécurité dans la commune urbano rurale de Lubunga, par la suppression de point de contrôle dans la périphérie de la commune. Des points de contrôle qui étaient tenus par les éléments de la police de la légion nationale d’intervention.
Héritier Isomela, certes, salut cette visite de compassion de la délégation des autorités provinciales et urbaines, mais demande au pouvoir public de passer à la vitesse supérieure en deferant en justice les auteurs matériels et intellectuels de ce conflit afin que la population de la commune de Lubunga respire la vraie paix
Laurent Kangisa.

16 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *