Kisangani/Société : Le Frivao appelle les victimes de guerres de Kisangani au calme et à l’apaisement

Laurent Kangisa Par Laurent Kangisa 201 Views

Après la clôture de l’étape de l’identification des victimes depuis le 26 janvier 2024 denier, l’équipe des enquêteurs du fonds spécial de répartition de l’indemnisation aux victimes des activités illicites de l’Ouganda Frivao, est entrain de traiter les dossiers présentés par les victimes.
Cette équipe d’enquêteur est constituée des jeunes dont l’âge varie de 20 à 25 ans.
Le Frivao attend de ces jeunes qui n’ont pas vécus les différentes guerres ayant opposées les troupes Rwandaises aux troupes Ougandaises ici à Kisangani, le traitement impartial des dossiers des victimes, ont précisé les communicateurs de Frivao Déba Lolia Baelongandi et Mamie Utshudi, respectivement délégué de la société civile et représentant des victimes, au cours d’une mise au point faite ce samedi 03 février 2024 à la coordination nationale de Frivao ici à Kisangani.
A ce niveau du processus d’indemnisation, les associations des victimes ne sont pas associées pour la simple raison qu’elles ne peuvent pas être à la fois jugés et parties, ont indiqué ces communicateurs.


Le Frivao travaille toujours en étroite collaboration avec les associations des victimes poursuivent les communicateurs.
Pour preuve, lors des opérations d’identification, le Frivao s’est référé aux listes de dix sept milles victimes venant de ces organisations. Malheureusement toutes les victimes ne s’étaient pas présentées à ces opérations où la présence physique était exigée. Par contre certaines personnes avaient amenés plusieurs jetons qui n’étaient pas considérés.
Après le traitement de dossier, s’en suivra l’étape de la certification qui sera couronnée par la remise de cartes aux vraies victimes. Ce qui va donner accès à ces dernieres d’ouvrir les comptes bancaires. Enfin viendra la dernière étape, celle de l’indemnisation proprement dite.
Les communicateurs de Frivao appellent les victimes au calme et à faire confiance au Frivao.
Et de rappeler que le Frivao a aussi mission d’indemniser les victimes de la province de l’équateur , il s’agit des personnes qui se sont retrouvées à Kisangani pendant les évènements douloureux des années 2000 sans oublier les victimes des provinces issues de l’ex grande Orientale.
Laurent Kangisa.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *